Témoignages

Que sont-ils devenus ?

Nous avons le plaisir de publier un nouveau numéro de la rubrique "Les derniers seront les premiers".

Un grand merci aux cavaliers de nous avoir transmis leurs résultats et les photos.
Toutes nos félicitations aux couples pour ces belles performances.

Si vous aussi, vous souhaitez nous transmettre les résultats de nos anciens pensionnaires, merci d'envoyer vos e-mails à ameliemartin@ecuriesecondechance.com. D'avance, merci !

Lire ce numéro

APPLE LA POMMERAIS et son nouveau propriétaire Valentin


Tuckerstown : Champion d'Europe !


Tuckerstown est un ancien pensionnaire de l'Ecurie Seconde Chance. Il a été vendu en 2013 par Sauver Un Cheval.Com car il présentait des raideurs dans la locomotion.

Gatien MAGERE, un jeune cavalier de polocrosse a eu "un coup de foudre" pour lui ! Comme il le dit "je crois que finalement c'est plutôt lui qui m'a choisi !"

Désormais, tout va très bien : Tuckerstown est à l'aise dans sa locomotion... Il est champion d'Europe de polocrosse et prépare la coupe du Monde. Toutes nos félicitations à Gatien et sa famille pour leurs bons résultats. Et surtout, un grand merci à eux d'avoir accepté d'offrir une seconde chance à Tucker...

Une belle histoire... Et si seconde chance rimait avec performance?

Sunny Bruère


Sunny Bruère est un ancien pensionnaire de l'Ecurie Seconde Chance vendu en 2011 à Clémence Chaumat. Il évolue désormais en CCE avec sa cavalière et Esteban NEDELEC, cavalier professionnel. Nous sommes très heureux de cette belle évolution ! Sunny Bruère se démarque sur les terrains de concours grâce, entre autre, à sa superbe locomotion

Toutes nos félicitations à Clémence et Esteban pour le travail effectué avec Sunny. Un grand merci à eux d'avoir accepté de partager leur expérience avec autant de sincérité, à travers cette petite vidéo... Les images parlent d'elles-mêmes !

Toute l'équipe de l'Ecurie remercie également EQUIDIA !

Gaëlle et CHARVICO


Voici CHARVICO, un pur-sang vendu par l'Ecurie Seconde Chance à une cavalière amateur fin 2010. Après 2 ans et demi de travail, CHARVICO a beaucoup progressé, et la complicité établie avec sa cavalière est si belle à voir ! Bravo à Gaëlle et CHARVICO, et un grand merci d'avoir accepté de partager cette belle histoire avec nous...
Voir la vidéo sur YouTube

Nos clients

Julie Texier et Go Tigers

"Voilà un peu plus d'un an que nous avons fait l'acquisition de Go Tigers, ce grand pur sang bai de 4 ans... et nous avons décidé de nous essayer au complet ! Et je dois dire que le travail commence à payer! Go Tigers, rebaptisé Gotha, progresse à vitesse grand V sur le plat et sur l'obstacle. Il a réalisé son 1er parcours de CSO il y a 15 jours à Bressuire afin d'évaluer son comportement sur un tour (plus que pour les obstacles en eux -mêmes... étant donné la hauteur). Il a été extraordinaire de calme et d'écoute.

Nous l'avons donc engagé à Corné dimanche 28 novembre pour confirmer cette bonne approche et évaluer cette fois-ci sa capacité à appréhender un parcours plus haut (environ 1m) avec quelques combinaisons de surcroit. Il découvrira le cross au mois de janvier lors d'un stage organisé à Saumur.

Au delà de ses facilités à apprendre et de ses facultés, Gotha est un compagnon de route formidable, tendre et complice.

Merci de m'avoir fait croisé sa route, que j'espère longue, heureuse et pleine de réussite."

Julie Texier

Adeline Delaunay et Kiri Sunny

"Après avoir observé durant quelques mois la qualité des chevaux sélectionnés et proposés par l'Ecurie Seconde Chance, j'ai pris le temps de me rendre sur place.

Et je n'ai pas été déçu ! Reçu avec beaucoup de professionnalisme par Mr MARTIN, j ai trouvé mon bonheur dès la première visite.

Cela fait désormais 2 mois que » Kiri Sunny « fait parti de la famille et c'est un bonheur grandissant chaque jour. Du haut de ses 3 ans ½, il progresse rapidement et étonne beaucoup de par son calme et sa facilité d'adaptation. Un beau potentiel à développer!

Merci à Mr MARTIN et à l'Ecurie Seconde Chance de m'avoir permis de rencontrer ce merveilleux p'tit cheval et j espère qu'il sera de son coté un bon ambassadeur, permettant à de nombreux autres réformés une belle reconversion."

Adeline Delaunay

Les professionnels des courses

Jehan Bertran de Balanda, entraineur à Maisons-Laffitte


"Nous faisons entièrement confiance à l'Ecurie Seconde Chance car nous sommes surs que nos chevaux seront pris en main dans une contexte professionnel. C'est un des interlocuteurs de qualité pour les réformes de course, et c'est pourquoi nous pensons que la démarche de cette écurie mérite d'être connue et développée.

Le plus est qu'elle cherche à revaloriser ces réformes dans d'autres disciplines équestres, pour leur assurer une deuxième carrière sportive. Le soutien de France Galop nous paraît justifié, car il est temps de se préoccuper d'urgence de l'image de notre sport. Merci pour leur courage."

Jehan Bertran de Balanda

Sylvain Vidal, manager des écuries « Gérard Augustin Normand »


"L'Ecurie Gérard Augustin Normand a toujours eu le souci du devenir de ses chevaux qui ne convenaient pas ou plus pour les courses.

C'est pourquoi nous nous sommes tournés vers l'Ecurie Seconde Chance, en accord avec Jehan Bertran de Balanda, pour confier Kadabi, gagnant de groupe, cheval auquel nous étions très attachés. Pour nous, l'Ecurie Seconde Chance est un service parfaitement adapté aux propriétaires et éleveurs. Les instances des courses se doivent de soutenir cette jeune équipe dynamique, qui est j'ose le croire, une véritable opportunité pour défendre l'image des courses françaises."

Sylvain Vidal

Patrick Monfort, entraineur


"Nous avons fait appel à l'Ecurie Seconde Chance en leur confiant des chevaux sympathiques qui méritaient à nos yeux une belle retraite.

Je n'ai aucune hésitation à leur proposer des chevaux car je sais qu'ils se retrouveront entre les mains de gens compétents qui savent reconvertir les chevaux de courses. Il me semble important de faire connaitre le mode de fonctionnement de l'écurie car dans l'entourage du cheval de course, il y a très peu de structures pour accueillir nos réformes.

L'appui de France Galop me paraît indispensable afin de développer des fonds pour aider ce genre d'initiatives.

Je me rends bien compte qu'il est de plus en plus difficile de placer nos réformes de course, et c'est pourquoi ils méritent d'être aidés. "

Patrick Monfort

Pierre Julienne, propriétaire et manager du Haras des Cruchettes


" L'Ecurie Seconde Chance propose un projet crédible et très intéressant, car nous avons besoin de structure comme celles-ci, qui soient capables de récupérer des chevaux encore sains après leur carrière de course.

Ceci afin de les préparer à embrasser une nouvelle carrière, après avoir reçu un deuxième dressage spécifique pour remplir cette nouvelle mission.

Les propriétaires et eux seuls doivent prendre la décision d'assurer la fin de vie de leurs chevaux lorsque l'heure est arrivée et qu'il n'y a pas d'autres solutions comme celle de l'Ecurie, soit par euthanasie, soit par l'abattoir.

Il faut être réaliste et responsable de ses actes en la matière.

Même si ce genre de démarche ne règlera pas pour autant le sort de toutes les réformes de courses, l'initiative de la Seconde Chance, à ce titre mérite de se faire connaître davantage, d'être soutenue et encouragée. "

Pierre Julienne

David Berra, jockey d'obstacle


"Nous faisons ce métier, parce que nous aimons les chevaux. Avant l'adrénaline et les sensations qu'ils peuvent nous apporter.

Tous les chevaux de courses ne peuvent avoir une longue carrière, aussi bien par souci de qualité que par soucis de santé.

C'est pourquoi je trouve très bien qu'un organisme, telle que l'Ecurie Seconde Chance se charge de trouver pour ces chevaux qui nous apportent tant, une retraite paisible et méritée. Après nous avoir fait plaisir à nous, jockeys, ils peuvent aussi faire plaisir à d'autres personnes à travers d'autres disciplines que les courses hippiques.

Donner une seconde chance à ces chevaux est une marque de respect envers eux, que l'Ecurie Seconde Chance nous aide à respecter. "

David Berra

Sandrine Basin, propriétaire de chevaux de course


"Ayant confié mon cheval Furio Rosay, je remercie l'Ecurie Seconde Chance et toute l'équipe des soins que vous prodiguez aux chevaux pour leur offrir une deuxième chance dans de bonnes maisons.

En espérant que vous pourrez obtenir toute l'attention de France Galop afin que le plus grand nombre puissent être pris en charge. "

Sandrine Basin

Les professionnels du classique

Arnaud Boiteau, écuyer au Cadre Noir de Saumur, Cavalier international de Concours Complet d'Equitation


"Je pense que le concept Ecurie Seconde Chance est très intéressant parce qu'il permet à tous ces chevaux qui ont vécu une carrière de course, avec ce que cela implique d'efforts et d'épreuves difficiles, de trouver une orientation pour une suite de carrière, par le biais des sports équestres.

C'est donc tout à fait louable de permettre à ces chevaux là de continuer à vivre sportivement. C'est d'ailleurs personnellement une question que je me pose quand on voit le nombre de chevaux qui courent et le nombre de ceux qui arrêtent ; Qu'en est-il de leur devenir ? Avec l'Ecurie Seconde Chance, on peut imaginer qu'ils aient un avenir prometteur. Pour ma part en tant que cavalier de concours complet, c'est un lieu ou je peux envisager trouver des chevaux de sang de bon niveau, pour moi-même comme pour de jeunes cavaliers.

Un des intérêts majeurs reste l'accessibilité financière de ces réformes de course. L'Ecurie Seconde Chance s'attachant beaucoup à laver le physique et la tête, permet à ses clients de trouver des montures qui ont justement changé d'air, et qui sont prêts à faire une carrière sportive à la hauteur de ce qu'on espère pour eux. Bravo pour cette belle initiative ! "

Arnaud Boiteau

Camille Lejeune, cavalier international de concours complet, membre du pôle espoir Concours Complet de Saumur, et instructeur d'équitation


"L'Ecurie Seconde chance répond à mes attentes dans le sens où les chevaux proposés sont des chevaux de sang, et en CCE on est toujours à la recherche de cela. Les réformes de courses répondent à cette demande exigeante du CCE.

Sylvain Martin a un peu d'œil et une connaissance du milieu des courses qui lui permet de cibler des chevaux selon leur physique et leurs capacités.

De mon coté cela me facilite la tâche, plutôt que de démarcher des entraineurs, je peux me rendre directement dans cette structure et j'ai un panel de chevaux qui me permet éventuellement de trouver ce que je recherche.

En outre ce concept nouveau permet de démocratiser les réformes de courses, donnant accès au grand public à des chevaux moins couteux que les chevaux de selle mais ne manquant pas de qualités.

Par ailleurs, cela offre une seconde carrière à ces chevaux car la plupart du temps, on ne sait jamais vraiment ce qu'ils deviennent ; Ils vont au pré, dans des clubs ou faire de la balade dans le meilleur des cas…

Cette initiative leur permet de poursuivre leur vie au delà des âges de 5, 6, ou 7 ans, et de continuer à vivre sportivement. "

Camille Lejeune